Ce qui concerne l'ordinateur
©

WEB-SERVICE

Bits Bit (abrégé « b ») vient de l'anglais et se compose des mots « binary digit ». Un bit est un donc un nombre binaire et peut adopter 2 valeurs « 0 » ou « 1 ». En informatique, le « bit » est l'unité de base comprenant une information. Les ordinateurs fonctionnent avec des nombres binaires, ils calculent avec des nombres binaires et sauvegardent des informations (par ex. une image) de façon binaire. Bytes Byte (abrégé « B ») est utilisé plus souvent que bit dans l'usage courant d'une langue. Un byte est normalement composé de 8 bits. Un bit est binaire et peut représenter 2 états, donc un byte peut représenter 28 = 2*2*2*2*2*2*2*2 états différents. Par exemple une image avec une profondeur de couleur de 24 bits (8 pour rouge, 8 pour vert et 8 pour bleu) peut donc différencier entre 224 = 16777216 couleurs différentes Octets Un « octet » (abrégé « o ») est toujours composé d’exactement 8 bits. 8 bits « b »=1 byte « B » =1 octet « o Qu’est-ce qu’une base de données ? Une base de données est un outil qui permet de collecter et d’organiser des informations. Les bases de données peuvent stocker des informations sur les personnes, les produits, les commandes, etc. La création de nombreuses bases de données commence par la définition d’une liste dans un programme de traitement de texte ou une feuille de calcul. À mesure que la liste se développe, des redondances et des incohérences commencent à apparaître au sein des données. Celles-ci deviennent plus difficiles à comprendre sous la forme d’une liste, et les méthodes de recherche ou d’extraction de sous-ensembles de données à des fins de consultation sont limitées. Lorsque ces problèmes surviennent, il est recommandé de transférer les données vers une base de données créée par un système de gestion de base de données (SGBD), tel qu’Access. Une base de données informatisée est un conteneur d’objets. Une base de données peut contenir plusieurs tables. Par exemple, un système de suivi du stock basé sur trois tables ne correspond pas à trois bases de données, mais à une base de données contenant trois tables. Sauf si elle est spécifiquement conçue pour utiliser des données ou du code d’une autre source, une base de données Access stocke ses tables dans un seul fichier, avec d’autres objets, tels que des formulaires, des états, des macros et des modules. Les bases de données créées au format Access 2007 (également utilisé par Access 2016, Access 2013 et Access 2010) ont une extension .accdb, tandis que les bases de données créées dans des formats Access antérieurs ont une extension .mdb
Copyright Mouquet Pascal 2021